Friday, 28 March 2014

Le tour de l’Europe en quelque news

  • Les états membres de l’OTAN seraient arrivés à un consensus, remarque le quotidien roumain Adevărul : le futur chef de l’alliance militaire est originaire de Norvège, l’ex-Premier ministre Jens Stoltenberg. Adieu à Radosław Tomasz Sikorski, ministre polonais des Affaires etrangères, comme à tous les espoirs des pays de l’Est. Il était un candidat connu pour sa position anti russe.
  • Désespérée, l’Union européenne essaye de "sortir des griffes de Poutine" tout ce qui reste encore apte pour la sauvegarde, remarque l’écrivain moldave Vitalie Ciobanu, sur son blog Adevărul. Sinon, comment expliquer le fait que Bruxelles a dépêché la signature de l’accord d’association pour avril ?
  • Un dossier de Une pour l’Express de ce 19-25 mars, afin d'illustrer la montée de l’extrême droite en France. Ce qui n’est pas dit sur la couverture, ressort du dossier, et fait mal : les anciens politiciens de droite, déçus par un UMP, la droite en dégringolade, rejoignent à bras ouvert la vague bleu-Marine.
  • Nous passons à l’heure d’été ce week-end. C’est seulement un saut d’humeur horaire ? Loin de là. Tout est argent et tout est affaires : cet astuce qui permet aux commerces de rester ouvertes plus longtemps, permet aussi d’économiser la consommation électrique de plus de 800 000 ménages rien qu’en France. Ce jeu horaire date seulement depuis 1973, le fameux choc pétrolier, qui a déterminé tout le monde à faire des économies d’énergie.
  • La bonne nouvelle vient (toujours) du football : Michel Platini a annoncé, à Astana, au Kazakhstan, la création de la Ligue des nations, une trouvaille de championnat qui se substituerait aux matches amicaux des sélections européennes. Nous, on regardera avec plus d’intérêt, eux, les joueurs, on espère qu’ils joueront mieux.
  • Les Moldaves (et le reste des européens) s’inquiètent, écrit Timpul, à Chişinău : Moscou masse des troupes aux frontières avec l’Ukraine. Attaquera-t-il ? Ou pas ? Ce fin de semaine ou lundi ? C’est vrai que le président américain Barack Obama n’a pas été très convaincant à Bruxelles, cette semaine.

No comments:

Post a Comment