Monday, 3 February 2014

La Gagaouzie dit “non” à l’Europe et “oui” à la Russie

Les habitants de la région autonome de Gagaouzie se sont finalement rendus aux urnes ce dimanche 2 février. A une écrasante majorité, ils ont répondu "oui" aux deux questions suivantes : "Désirez-vous que la Gagaouzie rejoigne l'Union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan (et non conclure une accord d'association avec l'Union européenne) ?" ; "Etes-vous pour l'autodétermination de la Gagaouzie dans le cas où la Moldavie perdrait son indépendance (et se réunifierait avec la Roumanie)" ?

Le taux de participation varie selon les sources, et selon leur choix de se rendre ou non sur place lors des ces referendums jugés illégaux par l'exécutif de Chisinau et le tribunal de Comrat, la capitale de la Gagaouzie. Entre 53% (d'après radioEuropa Libera) et 72% (d'après le quotidien Timpul) des électeurs gagaouzes se sont rendus aux urnes ce 2 février. Une majorité écrasante (95% selon un résultat non encore officiel) a voté pour rejoindre l'Union douanière de Vladimir Poutine et pour le droit à la sécession. […] lire la suite sur Courrierinternational.com

2 comments:

  1. au moins si c'est un choix…

    ReplyDelete
  2. Quelle surprise! C'est le propre des pays corrompus (et des âmes corrompues) de vouloir tout, tout de suite et surtout sous une forme sonnante et trébuchante. Et puis, ils doivent être au courant de ce que nos anti-euro et autres rétablisseurs de frontières pensent de leurs voisins qui sont plus que des cousins et ça ne leur donne pas envie, c'est le moins qu'on puisse dire. Le racisme, la réalité du nationalisme, tuera l'Europe des nations et non pas l'Euro. Chacun, seul dans sa petite nation n'aura d'autre choix que de se vendre au plus offrant, comme la Gagaouzie, et la, rira bien qui rira le dernier.

    ReplyDelete