Monday, 17 February 2014

Douche écossaise pour les indépendantistes en tartan

"'Impossible' pour l'Ecosse de rejoindre l'UE, affirme le président". The Scotsman reprend les mots du patron de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui sonnent comme un "nouveau camouflet pour les plans d'indépendance du Premier ministre [écossais] Alex Salmond", et cela, quelques jours après que Georges Osborne, le ministre des Finances britannique, a menacé les Ecossais de devoir abandonner la livre sterling s'ils votaient "oui" au référendum de septembre 2014.

Le Parti national écossais (SNP) d'Alex Salmond expliquait jusqu'ici qu'une Ecosse indépendante serait automatiquement admise dans l'Union européenne (UE). Or Barroso a jugé le 16 février "peu probable" que les Etats membres acceptent l'Ecosse au sein de l'UE après une éventuelle victoire du oui. L'Espagne, notamment,[…] lire la suite sur Courrierinternational.com

No comments:

Post a Comment