Thursday, 30 January 2014

Kiev, Tiraspol, Comrat - des dommages collatéraux

La Gagaouzie, petite région autonome de la Moldavie de 162 000 habitants, organise un referendum ce dimanche 2 février. Les électeurs devront se prononcer sur l'adhésion ou pas à l’Union eurasiatique/ Union douanière. Rien qu’un banal "mini-concours de beauté géopolitique", affirme l’expert moldave Dionis Cenuşă, dans une interview, en roumain, sur le site de Adevărul.

A se demander, comme le pointe notre confrère roumain Hotnews.ro, quand viendra le temps où quelqu’un fera le rapport entre "le souhait allemand de vraie amitié avec la Russie"   et le sacrifice de Kiev, Tiraspol (capitale de la Transnistrie), maintenant Comrat (capitale de la Gagaouzie), comme dommages collatéraux. Le site bucarestois observe ainsi que Berlin développe des bonnes relations avec Moscou et négocie notamment des super-prix pour le gaz.

Nous devons prendre au mot, en conséquence, les déclarations d'un haut diplomate européen au sommet du Partenariat oriental de Vilnius, le 28-29 novembre 2013, cité par Hotnews.ro :
"notre problème n'est pas l'Ukraine, mais comment faire pour ne pas perdre la Russie".
Entre temps, même les médiums sont d'accord, affirme Gagauzinfo.MD, pour ceux qui lisent la langue de Poutine, que quelque chose est étrange dans le royaume de Russie :
Kiev déclenchera la 3ème guerre mondiale, la Gagaouzie et la Transnistrie vont s'unir sous peu...! 


No comments:

Post a Comment